Actualités

De l’aide pour les PME à Bromont

Retour à tous les articles

| Actualité

Lorsqu’il est question de soutien aux entreprises, les jeunes compagnies en démarrage viennent souvent en tête de liste. Or, on oublie souvent les PME bien enracinées qui ont besoin d’un coup de pouce pour gravir les échelons. De cette prémisse est né un nouveau programme d’incubation porté par la Société de développement économique de Bromont (SODEB), qui sera lancé officiellement le 30 janvier.

« Au Québec, il manque des entreprises de taille moyenne qui sont capables d’avoir un chiffre d’affaires conséquent pour investir dans la R et D [recherche et développement] et attaquer de nouveaux marchés, a dit le directeur général de la SODEB, Charles Lambert­, citant la Chine en exemple. C’est là qu’on veut amener nos PME. »

De concert avec la firme de services-conseils Inno-Centre, la SODEB a mis sur pied un programme pour accompagner les entreprises ayant un chiffre d’affaires de moins de deux millions de dollars dans une « phase de croissance rapide ». « C’est important de lancer le message aux entreprises qu’on peut trouver des locaux pour les accueillir à Bromont, mais aussi les soutenir dans des moments cruciaux de leur progression », a indiqué M. Lambert. 

Mentorat

Le programme se décline sous la forme de « coaching » individualisé. « Les entreprises auront besoin de financement pour faire leurs plans. Au bout de la phase d’accompagnement, qui devrait durer environ six mois, on souhaite que la compagnie soit structurée avec un plan de croissance bien précis à tous les niveaux », a mentionné le DG de la SODEB.

Selon M. Lambert, Inno-Centre était le partenaire tout désigné pour atteindre cette cible. « C’est une organisation qui a beaucoup d’expérience, qui ouvre des portes pour aller chercher du financement, autant au niveau gouvernemental que lorsqu’il s’agit de capital de risque. » D’ailleurs, des spécialistes issus de plusieurs domaines d’activité seront appelés à inter­venir tout au long du processus de mentorat. 

La SODEB dispose d’un budget global de 70 000 $ pour ce nouveau programme d’incubation. Chaque « accompagnement » coûtera 37 500 $. Le bras économique de Bromont assumera 75 % de la facture. De leur côté, les participants devront débourser 5000 $. La somme restante (17 500 $) proviendra d’une enveloppe conjointe du ministère de l’Économie, des Sciences et de l’Innovation du Québec et de Développement économique Canada.

Jusqu’ici, quelques entreprises bromontoises ont été approchées pour faire partie de la première cohorte du programme, dont Zénith Altitude et Solaxis, spécialisées respectivement dans l’ingénierie aéronautique puis dans la conception et la fabrication de pièces et d’outillage de pointe et de prototypes en haute technologie, a précisé M. Lambert, qui s’attend à ce que deux à trois compagnies intègrent cette initiative chaque année. 

Les gens d’affaires pourront en apprendre davantage à propos du programme de « coaching » lors de son lancement le 30 janvier. Le président d’Inno-Centre, Claude Martel en fera notamment la description. Benoit Lévesque, conseiller industriel du CLD Brome-Missisquoi­, présentera aussi le programme de soutien aux entreprises en démarrage. L’événement aura lieu dès 8 h chez Dame Tartine, situé au 115, boulevard de Bromont. Les personnes qui souhaitent y participer doivent au préalable s’inscrire avant le 26 janvier au 450-919-1328.

Source : La Voix de l’Est

Voir tous les articles